dimanche 13 février 2011

Portrait :Majida Boulila


Militante tunisienne née Majida Baklouti,le 12 novembre 1931 et décédée le 4 septembre 1952 à Sfax.
Elle est une figure du mouvement national tunisien et symbole de la libération de la femme tunisienne à une époque où son pays est sous protectorat français et où la tradition confine la femme à un rôle subalterne.
Extirpée en pleine nuit de chez elle, elle est arrêtée par les autorités coloniales pour ses activités politiques au sein de la cellule du Rbat du Néo-Destour dans les faubourgs de Sfax.
Elle est ensuite placée en détention dans le camp pénitencier de Téboursouk alors qu'elle est enceinte de sa deuxième fille.
Arrivée au terme de sa grossesse, les autorités françaises décident de la transférer à l'hôpital régional de Sfax où elle succombe le 4 septembre 1952 à une hémorragie post-partum.
Aujourd’hui,une grande avenue de la ville de Sfax ainsi qu'un lycée( l'ancien lycée de jeune filles ) portent son nom. Par ailleurs , un club culturel régional, qui porte aussi son nom ,milite pour faire prévaloir les droits de la femme tunisienne à l'émancipation et au progrès.
Source :Wikipédia

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire